L’intérieur des terres.

L’intérieur des terres. Faut le prendre au sens figuré. Et au sens propre. Moi j’ai de la terre partout autour de moi et partout à l’intérieur aussi. J’en ai aussi sous les ongles.

La terre je la touche, la mets entre mes doigts. Je la sens. Des fois j’y goûtes aussi, mais ca reste entre nous. En fait, la terre me parle. C’est encore plus fou. Ca ne se comprends pas. 
C’est maman terre.
Le substrat qui fait pousser les arbres, fleurs qui nourrit plantes, poissons, animaux, humains… et les autres espèces qui sont en train de se créér ou de s’oublier.
J’essaie d’y prendre racine. Hahaha… Je ne comprend rien de ce que j’écris.

la routière