Le jour où j’ai compris un mot

J’aimerais vous laisser un « comment-taire ». C’était dans le creux de la nuit. Dans le pli d’un drap. Là où les chuchotements se répondent entre eux…. où il n’y a pas de bouche ni regard. 

Ça flottait parce que mort dans pas d’eau, quelques part où personne n’est allé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s